Café-théâtre Graffiti: Chansons et rires pour la programmation estivale

Café-théâtre Graffiti: Chansons et rires pour la programmation estivale

Crédit photo : Courtoisie

Le Café-théâtre Graffiti de Port-Cartier dévoile une programmation estivale haute en couleurs et en découvertes. Parmi les 19 spectacles présentés entre juin et septembre, on retrouve un beau mélange entre la relève de l’humour et les vétérans de la chanson le tout, entrecoupé de talents locaux.

Le Graffiti frappe fort dès le début de la saison chaude, en présentant, le 15 juin, le spectacle et lancement d’album du trio portcartois «En barque», une fierté locale qui fait lentement sa place dans le paysage musical et culturel québécois. Ceux qui assisteront à ce spectacle sont en droit de s’attendre à une performance énergique de la part de Louis-Joseph Vacher, Olivier Bacon et Roméo Vacher qui entameront alors une tournée estivale de 27 dates à travers le Québec.

Une autre sensation locale, l’auteur-compositeur-interprète Michel Villeneuve sera sur la scène intimiste du Graffiti un mois plus tard, le 20 juillet, afin d’y présenter un spectacle durant lequel il sera accompagné de quatre musiciens. Celui qui a assuré la première partie de Phillipe Brach en 2016 effectue donc un retour au bercail, mais cette fois-ci, comme tête d’affiche.

Relève humoristique
Le rire sera définitivement au rendez-vous cet été puisque le Graffiti présentera cinq spectacles d’humour dans lesquels se produiront huit humoristes dont cinq sont directement issues de la relève. Avant de tomber dans le segment relève, c’est l’imprévisible Martin Perizzolo (22 juin) qui ouvrira le bal avec son spectacle, en rodage, qui risque d’en surprendre plus d’un.

Il faudra ensuite attendre jusqu’en août avant de pouvoir profiter d’une série de spectacles d’humour nouveau genre. Ainsi, s’enchaineront sur les planches plusieurs porte-étendards de la relève, dont l’explosif duo formé de Julien Lacroix et Mehdi Bousaidan (2 août), l’énigmatique Katherine Levac (11 août) et son spectacle «Velours» ainsi que les «charismatiques et charrues» Ève Côté et Marie-Lyne Joncas (13 août). La portion humour de la programmation se terminera en force avec deux vétérans du rire, André Thériault et Frank Besette, qui célèbrent le 20e anniversaire de leur spectacle «le blues des urinoirs» (7 septembre).

Place à la musique
Plusieurs chanteurs et musiciens d’expérience viendront faire entendre leur savoir jouer dans l’ambiance intimiste du Graffiti. D’entrée de jeu, c’est Laurence Jalbert (8 juillet) accompagnée de musiciens de talents, qui viendra présenter les chansons de son nouvel opus, Ma route, sans oublier ses plus grands succès. Ambassadrice de la musique country, Renée Martel (26 juillet) risque d’en faire danser plus d’un.

Autre vétéran de la scène, Pierre Flynn (19 juillet) et son rock planant livreront un spectacle qui fera monter les spectateurs jusqu’aux étoiles. Les nostalgiques de l’époque «Beau dommage» seront également heureux d’apprendre la venue de Michel Rivard (26 août), en solo, ce qui promet une expérience des plus intimes.

Par ailleurs, le Graffiti aura l’honneur d’accueillir le groupe à saveur jazz-swing, Misses Satchmo (13 juillet), l’imitateur du King, David Thibault (16 juillet), Thomas Hellman (3 août) et son folk-blues de l’époque, la douce voix d’Ingrid St-Pierre (12 août), la voix puissante et éraillée de Martin Goyette (17 août), le rock-comique de Bleu Jean Bleu ainsi que les intelligentes compositions d’Alexandre Poulin (9 septembre). Un spectacle sera aussi présenté à l’Auberge du Nord-Côtier de Pentecôte, soit celui de Isabelle Cyr et Yves Marchand (23 juillet).

Pour consulter la programmation complète du Café-théâtre Graffiti et pour obtenir des détails sur les différents forfaits offerts, il suffit de se rendre au www.legraffiti.ca.