Britishow : Yvan Pedneault ravive sa fibre d’interprète

Britishow : Yvan Pedneault ravive sa fibre d’interprète

Yvan Pedneault

Crédit photo : Melany Bernier

Bien avant sa participation à La Voix en 2016, Yvan Pedneault disposait déjà d’un solide bagage d’expériences à titre d’interprète. Dans «Britishow», il met de nouveau ce talent à l’avant-plan et il le fait en compagnie de pairs qu’il apprécie vraiment, soit Renee Wilkin, Jérôme Couture et Pascal Dufour.

Visiblement fier de revenir dans sa région natale, Yvan Pedneault est heureux d’être partie prenante de Britishow. «Même si j’investis de plus en plus d’efforts dans ma carrière solo, j’éprouve toujours autant de plaisir à être interprète. C’est une zone qui m’est familière, indique-t-il. J’ai déjà plus de 15 ans d’expérience dans ce domaine. Tout ceci transparaît effectivement dans la manière que j’ai de livrer les chansons sur scène. On m’en fait part constamment», a-t-il dit.

Cette revue musicale élaborée et mise en scène par l’animateur Mike Gauthier prend la forme d’un road trip. Chacune des destinations en Angleterre devient une occasion pour découvrir des groupes ou des artistes qui sont devenus des incontournables de la scène musicale britannique. L’approche est assez différente de celle adoptée dans le «American Story Show» (sa revue musicale précédente), qui tirait surtout son essence d’événements marquants de l’actualité aux États-Unis.

Un menu diversifié

Ceci laisse place à des «medley» assez éclectiques, tient à souligner l’interprète. «Notre directeur musical Philippe Turcotte a bien fait son travail. Tout est cohérent. C’est un très beau trip de gang. On est plusieurs chanteurs réunis sur une même scène. Au départ, Mike Gauthier nous avait fourni une liste de chansons et nous avait demandé de choisir lesquelles nous voulions interpréter. Il s’en est pas mal tenu à nos choix.»

Au cours des représentations, les spectateurs pourront entendre des chansons de Black Sabbath, Annie Lennox, The Who, UB 40, David Bowie, Pet Shop Boys, The Queen, Peter Gabriel, Genesis, Phil Collins, Pink Floyd, The Beatles, Tom Jones et Culture Club.

De la comédie musicale jusqu’au heavy rock, le répertoire couvert y est large. C’est aussi ce qui contribue à en faire un spectacle à grand déploiement. «On se croise très souvent sur scène. Ce ne sont pas seulement des performances en solo, explique Yvan Pedneault. De mon côté, je n’ai jamais pris part à une production aussi imposante. Les musiciens qui nous accompagnent sont exceptionnels. Il y a une attention de portée à tous les petits détails.»

Un plaisir constant

L’interprète septilien se considère choyé d’être sur scène aux côtés de Renee Wilkin qu’il apprécie pour sa puissance et sa justesse vocale, de Jérôme Couture, pour son énergie et ses habiletés de danseur, et de Pascal Dufour, pour sa force tranquille. «Je m’en serais vraiment voulu de ne pas relever ce défi. Je me considère chanceux de gagner ma vie à faire ce que j’aime. Je veux continuer à saisir toutes les opportunités qui me sont offertes», affirme-t-il.

La revue musicale Britishow fera l’objet de deux représentations sur la Côte-Nord, soit le 2 février à la Salle Jean-Marc-Dion de Sept-Îles et le 3 février au Centre des arts de Baie-Comeau. L’achat des billets peut se faire à la billetterie de ces deux diffuseurs, par téléphone ou sur leur site Internet respectif.

En compagnie de Renee Wilkin, Pascal Dufour et Jérôme Couture, Yvan Pedneault fait revivre dans Britishow des classiques de la scène musicale britannique. (Photo : Melany Bernier)