Brimbelle: la ferme expliquée aux enfants

Brimbelle: la ferme expliquée aux enfants

Reconnue pour son dynamisme, Brimbelle s’engage à faire vivre aux enfants et aux parents qui viendront à sa rencontre un très agréable moment.

Crédit photo : Gregg Musique

De passage sur la Côte-Nord, l’artiste jeunesse Brimbelle cherche à faire découvrir aux enfants les joies de la ferme et la provenance des aliments durant de son spectacle «Brimbelle, de la ferme au marché».

Auparavant propriétaire d’une boutique de jeux, Guylaine Bouthillette a décidé de faire de Brimbelle son principal gagne-pain. Elle ne regrette aucunement cette décision. «J’ai l’appui de tous mes proches. À la base, c’était tout de même un coup de dé. Je ne savais pas si les gens allaient apprécier mon travail», soutient celle qui en est maintenant en début de tournée pour son deuxième spectacle. Elle ajoute que la réception est très bonne, jusqu’à maintenant.

Toujours accompagnée de la mascotte Foin Foin, elle va beaucoup plus loin que dans son premier spectacle qui s’intéressait surtout à la provenance des aliments et à leur valeur nutritive. Elle s’intéresse cette fois à la récolte et au trajet qu’elle doit suivre pour se rendre jusqu’au marché. Au passage, elle fait une tournée de différents producteurs. Composé de chansons qu’elle qualifie de rigolotes, l’action se déroule surtout à bord d’une vieille camionnette que l’oncle à Brimbelle lui a léguée.

Partir de bases solides

Cet intérêt pour tout ce qui entoure la ferme ne remonte pas à hier. «J’ai eu la chance de grandir sur une ferme. Mes parents faisaient de la grande culture. Je composais déjà auparavant pour des gens que je connaissais, mais j’ai pris goût à le faire pour les enfants. Cet univers m’interpelle vraiment. Je m’adresse à eux comme je le fais avec des amis. J’ai beaucoup de respect pour eux», soutient-elle.

Avant même l’écriture des chansons, l’artiste jeunesse avait déjà une bonne idée du scénario qu’elle allait emprunter. «Je maîtrise aujourd’hui beaucoup plus les rouages. En effet, j’ai créé des chansons plus imagées. J’en ai composé leur squelette et des musiciens professionnels s’y sont greffés par la suite. Dans cette belle aventure, je peux compter sur l’aide de François Tremblay (alias Arthur l’Aventurier) qui me sert de mentor. Ses conseils me sont d’une précieuse aide», lance-t-elle.

Du CD à la scène, Brimbelle met en ce moment la touche finale à un film musical qui sera disponible sur DVD à compter de février 2018. «Ce n’est pas nécessairement la même histoire, tient-elle à préciser. Certains éléments sont plus difficiles à transposer sur scène. Ça raconte tout de même très bien le film. Ça en donne un excellent aperçu.»

Un public à conquérir

Encore là, elle est consciente de l’importance de plaire aux enfants. «Ils ne diront pas que c’est bon pour te faire plaisir. Il est vrai que la vérité sort de la bouche des enfants. Je suis tellement contente. Je reçois beaucoup d’amour d’eux. Je les sens captivés par le contenu de mes spectacles, renchérit-elle. Certains me disent que c’est très court et qu’ils en auraient voulu plus. C’est le meilleur compliment que l’on puisse me faire.»

Par ses prestations, l’artiste jeunesse espère réussir à semer de beaux souvenirs en eux. «De savoir que je fais du bien aux enfants, c’est mon plus beau cadeau. Je veux rester gravée dans leur mémoire le plus longtemps possible», affirme celle qui semble être animée par une joie de vivre contagieuse.

S’adressant surtout aux enfants de 2 à 8 ans, le spectacle «Brimbelle, de la ferme au marché» sera présenté sur la Côte-Nord le 27 octobre à la salle de diffusion de la Shed-à-Morue, à Havre-Saint-Pierre, ainsi que le 28 octobre, au Café-théâtre Graffiti de Port-Cartier et le 29 octobre, au Centre des arts de Baie-Comeau.