Bouchard et Équipe Canada décrochent l’argent

Bouchard et Équipe Canada décrochent l’argent

Les yeux rougis par la déception de la défaite en finale des Universiades pour Mélodie Bouchard (#20).

Crédit photo : Photo : Équipe Canada – Universiades 2017

Équipe Canada et Mélodie Bouchard rentreront au pays avec une médaille d’argent dans leurs bagages. Elles n’ont pu ravir l’or aux championnes en titre, les Russes. La formation nationale en hockey féminin a encaissé une défaite de 4-1 en grande finale des Universiades 2017, lundi matin, à Almaty, au Kazakhstan.

Le manque d’opportunisme des Canadiennes lui aura été fatal. Bouchard et ses coéquipières n’ont pu tirer profit de huit pénalités de suite imposées aux Russes en deuxième et troisième périodes, profitant d’ailleurs de cinq avantages numériques (environ huit minutes) à cinq contre trois (0 en 14 en avantage numérique). Les championnes ont inscrit deux de leurs buts sur les unités spéciales.

Opportunisme

«C’est certain que le jeu de puissance a été un facteur important. Nous avons dû avoir environ 30 minutes d’avantage numérique dans le match. Ce n’était pas un manque d’effort, nous avons travaillé dur pendant tout le match, mais nous avons manqué d’opportunisme», a laissé savoir la Septilienne, qui évolue dans les rangs universitaires avec les Gee Gees d’Ottawa.

La hockeyeuse de 22 ans, qui a terminé la compétition avec une fiche de cinq buts et trois passes (dont un tour du chapeau contre la Grande-Bretagne), retient tout de même du positif de cette première expérience internationale. «Je suis tout de même fière d’avoir remporté une médaille. Mais la chose dont je suis le plus fière, c’est de l’avoir gagnée avec ces filles-là», a-t-elle renchéri.

Expérience inoubliable 

Au delà de la compétition, des matchs et ses résultats, la Septilienne gardera de bons souvenir de sa participation aux Universiades. «J’ai vécu une des plus belles expériences de ma vie ici avec un groupe de filles incroyable! Une chimie complètement inimaginable. Je suis chanceuse d’avoir pu vivre ces moments-là», a-t-elle raconté. Mélodie Bouchard a également pu assister à d’autres compétitions à Almaty. «On est montée dans les montagnes voir le snow et le ski, c’était fou! J’ai « tripé », il n’y a pas d’autres mots pour décrire mon expérience.»