BMR Matériaux Mingan ferme ses portes

BMR Matériaux Mingan ferme ses portes

Les activités du BMR Matériaux Mingan cesseront définitivement à partir du 29 septembre.

Crédit photo : Courtoisie

BMR Lauremat annonce la fermeture de sa quincaillerie BMR Matériaux Mingan à partir du 29 septembre. Sans directeur depuis déjà plusieurs années, la succursale peine à trouver de la main-d’œuvre à Longue-Pointe-de-Mingan, une localité de 400 habitants.

Le consultant et directeur général de BMR Lauremat, Marc Poliquin, affirme que la réouverture de la quincaillerie de Havre-St-Pierre a également réduit le volume de vente. «Les gens d’Havre-St-Pierre ont connu ce qu’impliquait une fermeture de commerce dans leur localité et maintenant, ils vont tout faire pour les encourager», croit-il.

Mais la compétition ne représentait pas le seul problème. En effet, un manque d’employés, tant sur le plancher qu’à l’administration frappait l’entreprise depuis plusieurs années. «Bien qu’elle était couverte deux fois par semaine par un responsable expérimenté, cela ne donnait pas la supervision qu’elle aurait avec quelqu’un de permanent et d’impliqué dans le milieu», explique Marc Poliquin.

Le directeur général rappelle également l’importance de l’achat local. «J’espère que les gens vont comprendre que nos commerces sont fragiles et que les coûts d’opération et de transport augmentent. Quand les gens commandent par le web, où chez Canac de Rimouski pour se faire livrer à la maison, c’est directement aux entreprises locales qu’ils nuisent. Contrairement aux entreprises de l’extérieur, BMR donne en moyenne 50 000$ par année dans les communautés couvertes par les trois succursales. Comment faire comprendre cela aux citoyens?», se questionne-t-il.