BAnQ Sept-Îles: Un intérêt grandissant pour la généalogie

Sans pour autant constater une hausse de son «membership», la présidente de la Société de généalogie de la Côte-Nord, Nicole Vigneault, constate que les gens sont de plus en plus nombreux à s’intéresser à la généalogie. Un constat également partagé par l’archiviste à BAnQ Sept-Îles, Danielle Saucier.  

Les membres de la Société de généalogie de la Côte-Nord se réunissent les mercredis de 19h à 21h dans les locaux de la Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) au 700, boulevard Laure, local 190 à Sept-Îles.

«La population de Sept-Îles est formée de gens provenant d’un peu partout au Québec et même ailleurs. Ici, on a accès aux registres des autres régions. Les membres peuvent utiliser gratuitement, sur place, des outils de recherche. Ils n’ont qu’à débourser 20$ pour se procurer une carte de membre», précise Nicole Vigneault.

Diffusée sur ICI Radio-Canada TÉLÉ, l’émission «Qui êtes-vous» réussi à créer un plus grand engouement envers la généalogie.

«Beaucoup de gens viennent nous voir pour savoir s’ils ont des racines autochtones. Ils veulent faire leur arbre généalogique, explique Mme Vigneault Ils veulent en savoir plus sur leurs ancêtres. Lors des rencontres, on s’entraide. Notre trésorier, Régis Pelletier, est d’une précieuse aide.»

Un partenariat apprécié

Une conclusion similaire est tirée par l’archiviste à BAnQ Sept-Îles, même si les consultations en salle de documents n’ont pas connues une hausse significative.

«Avec le web, les gens ont accès à plusieurs outils pour effectuer une recherche généalogique. Sur les heures de bureau, on se fait un plaisir de les aider au besoin. S’ils ont des demandes particulières, on les réfère alors aux membres de la Société de généalogie de la Côte-Nord qui ont une expertise à ce niveau. C’est un plaisir de les avoir comme partenaire», lance-t-elle.

En plus de disposer d’un site web, BAnQ Sept-Îles est également l’hôte dans ses locaux de l’exposition «Ici et ailleurs».

«Chacun de nos douze centres d’archives a fourni des images de leur lieu sous différents thèmes. Des images que les gens peuvent venir voir. De plus, la section ailleurs est modifiée à chaque trois mois. En ce moment, c’est l’Outaouais qui est à l’honneur. Ce sera ensuite l’Abitibi», souligne Mme Saulnier.


La présidente de la Société de généalogie de la Côte-Nord, Nicole Vigneault et l’archiviste à BAnQ Sept-Îles, Danielle Saucier.

(Photo : Le Nord-Côtier)