Alzheimer: Le Répit du samedi inauguré à Sept-Îles

Alzheimer: Le Répit du samedi inauguré à Sept-Îles

La responsable du répit du samedi de la Société Alzheimer de la Côte-Nord, Jennifer Fequet-Letarte est accompagnée d’un représentant de Promutuel, Martin Gonthier, de la directrice générale de l’Appui Côte-Nord, Diane Hamel et de la nouvelle directrice générale de l’organisme, Cindy Bond.

Crédit photo : Le Nord-Côtier

Après plusieurs mois de travail, l’équipe de la Société Alzheimer Côte-Nord (SACN) a procédé à l’ouverture de son Répit du samedi, le 6 mai. Offert dans les locaux du centre de jour de la résidence Gustave-Gauvreau, il constitue un moment mis à la disposition des proches aidants d’aînés atteints de la maladie d’Alzheimer ou d’autres formes de démence pour se ressourcer.

En activité tous les samedis de 10h à 15h, ce service de répit met l’emphase sur la stimulation. «On adapte nos interventions en fonction de la clientèle. On se soucie de maintenir leur autonomie le plus longtemps possible. On peut accueillir jusqu’à un maximum de huit participants. Il nous reste encore quelques places. Le coût est de 15$ pour la journée. Ça comprend un repas cuisiné par l’équipe du Marché MelLau», a précisé sa responsable, Jennifer Fequet-Letarte.

Chaque semaine, trois employés formés de la SACN verront à prendre en charge les usagers de ce service. «Ce seront pour la plupart des gens que l’on connaît déjà. Nos services de répit sont très utilisés. Un service de transport adapté est offert, explique-t-elle. Cependant, on doit savoir si les gens ont besoin d’y recourir. On réserve pour eux, mais ils doivent avoir complété une inscription au préalable auprès de son équipe.»

Visiblement enthousiaste, Jennifer Fequet-Letarte entend consacrer tous les efforts requis pour assurer la pérennité de ce service. «J’ai une très bonne capacité d’adaptation. Un tel défi ne me fait aucunement peur. Cependant, je ne suis pas la seule à avoir contribué à la mise en place de ce service. Une bonne partie du travail était fait avant mon arrivée. Je n’ai fait que me l’approprier pour m’assurer qu’il soit enfin offert», indique-t-elle.

Une nouvelle directrice

Une nouvelle ère s’annonce pour la Société Alzheimer Côte-Nord qui compte maintenant sur les services d’une nouvelle directrice générale, Cindy Bond. Elle succède à Lynda Gendron qui a occupé cette fonction pendant 5 ans. «La cause de l’Alzheimer m’a toujours tenu à cœur. Certains de mes proches en ont déjà été atteints. Avant d’être directrice, j’étais déjà au service de la Société Alzheimer de la Côte-Nord à titre de conseillère aux familles depuis un an. Je connais très bien la mission de l’organisme et la manière, dont se manifeste cette maladie dégénérative», soulève-t-elle.

Elle entend veiller également à assurer la pérennité de ce service de répit du samedi. «Il constitue en soi une excellente porte d’entrée vers les services offerts par notre organisme. Je suis là pour m’assurer que ce projet ait une longévité. Une chose est certaine, il cadre parfaitement avec notre mission, insiste-t-elle. On remercie l’Appui Côte-Nord pour son précieux soutien financier et La Promutuel qui nous a permis d’acheter du matériel de stimulation.»

Pour obtenir de plus amples informations, les proches aidants d’aînés atteints de la maladie d’Alzheimer sont invités à joindre la SACN, par téléphone au 418 968-4673 ou par courriel au salzheimercn@globetrotter.net. L’organisme dispose également d’une page Facebook : Alzheimer Côte-Nord. Des remerciements sont adressés au Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord qui lui permet d’utiliser gratuitement les locaux du Centre de jour de la résidence Gustave-Gauvreau.