Alouette sonde la population sur ses pratiques

Alouette sonde la population sur ses pratiques

Crédit photo : Michel Frigon

 

L’aluminerie Alouette a mandaté la firme Léger marketing pour administrer un sondage auprès de la population de Sept-Îles et Port-Cartier. Elle veut savoir si ses pratiques sont à améliorer ou encore à recadrer.

Alouette dit profiter de son 25e anniversaire pour sonder la population au sujet de son image et de ses pratiques en matière de développement durable. La démarche vise à obtenir des données permettant de maintenir, d’améliorer ou de recadrer certaines pratiques.

L’entreprise indique que diverses entrevues seront aussi réalisées auprès de représentants de la communauté pour étoffer les résultats de ce sondage. Marie-Claude Guimond, directrice des communications de l’aluminerie, mentionne que le sondage téléphonique est en cours depuis le 26 février. «C’est un exercice qu’on trouve intéressant à faire maintenant que ça fait 25 ans qu’on est en opération dans la communauté. Vingt-cinq ans, c’est jeune pour une aluminerie, on souhaite être encore là pour plusieurs décennies dans la région», affirme-t-elle. Quelque 500 personnes seront sondées sur des questions qui touchent l’économie, l’environnement et le sociocommunautaire.

«L’idée derrière ça est de regarder s’il y a des enjeux particuliers dans notre milieu d’accueil, d’entendre la perception de la population face à Alouette et de voir ce qu’on maintient, mais aussi ce qu’on doit améliorer ou changer.»

Un partenariat durable

Il y a déjà plusieurs années qu’Alouette avait ainsi sondé la population. Mme Guimond mentionne que c’est une façon pour l’entreprise de regarder vers le futur et d’être un partenaire durable de la communauté. «Moi, je trouve que c’est une belle histoire, le partenariat entre Alouette et la communauté. C’est une histoire qu’on souhaite durable. C’est intéressant aujourd’hui d’entendre ce que les gens ont à nous dire», affirme-t-elle.

Marie-Claude Guimond mentionne que l’aluminerie a fait appel à la firme Léger pour que les résultats du sondage soient représentatifs et que toutes les tranches d’âge s’y trouvent, notamment. Elle laisse entendre que les résultats devraient être partagés une fois l’exercice terminé. Celui-ci s’échelonnera sur quelques semaines. «On n’a pas encore de résultats, mais on sait que ce sera enrichissant», entrevoit-elle.