Allaitement maternel: Des bienfaits de plus en plus reconnus

Allaitement maternel: Des bienfaits de plus en plus reconnus

Même si les bienfaits de l’allaitement sont plus en plus connus, l’allaitement maternel dans des lieux publics provoque encore des malaises qui n’ont plus leur raison d’être.

Crédit photo : Courtoisie

À l’approche du Défi de la Quintessence, le 30 septembre aux Galeries Montagnaises, la directrice générale d’À la Source Sept-Îles, Julie Rousseau, constate que les nouvelles mamans sont plus nombreuses à opter pour l’allaitement. Une situation qu’elle attribue à une meilleure connaissance de ses bienfaits qui sont démontrés dans plusieurs études.

Il n’en demeure pas moins que le manque d’information au sujet de l’allaitement maternel demeure encore un obstacle majeur, indique Julie Rousseau. «Plus on en sait sur le sujet, mieux on est équipé. Il y aura toujours des ajustements à faire en cours de route peu importe l’option que la mère va choisir. Chaque histoire est différente. L’approche se doit d’être flexible.»

Un contexte dans lequel la présence d’une marraine d’allaitement peut s’avérer comme une grande source de réconfort. «Les mères nous sont reconnaissantes, même quand on a l’impression d’en avoir fait peu. On leur enlève du poids sur les épaules. Ça n’a pas de prix. De les voir soulagées et heureuses, c’est ça notre paye», avance-t-elle.

Un soutien faisant en sorte de rendre cette expérience la plus sereine possible. «Elles peuvent être là autant avant l’accouchement qu’après. Elles ne sont pas là pour inciter les mères à allaiter, tient-elle à préciser, mais bien pour s’assurer de leur mieux-être. On les forme gratuitement, enchaîne-t-elle. Elles sont libres d’y investir le temps qu’elles peuvent. C’est du bénévolat»

Pour qu’elles puissent tenir ce rôle convenablement, ces mères se font transmettre des connaissances sur l’allaitement maternel et sur toutes les difficultés qui peuvent subvenir. En tout temps, elles sont invitées à écouter les mères sans porter de jugements. «Ces femmes doivent suivre leur instinct et prendre la décision qui leur convient», insiste-t-elle.

Des données favorables

De plus en plus de recherches tendent à démonter les bienfaits de l’allaitement maternel. «Il est prouvé que ça fait baisser le taux de maladie autant chez la mère que chez l’enfant. On constate que plus les femmes en savent sur le sujet, plus elles sont incitées à recourir à cette option.  Cependant, les femmes ne sont pas toutes aussi pudiques les unes que les autres. Plus elles auront confiance, moins elles attireront les regards désapprobateurs. Plus les gens seront exposés à des mères allaitantes, plus ce geste naturel deviendra banal», lance-t-elle.

Pour faire tomber ces barrières entourant l’allaitement dans des lieux publics, l’organisme participe depuis plusieurs années au Défi de la Quintessence. Dans plus de 260 sites au Canada, des mères allaiteront leur enfant en simultané, le 30 septembre à 11h. À Sept-Îles, cette activité se déroulera aux Galeries Montagnaises. La prise d’inscription s’effectuera sur place à compter de 10h.

Pour obtenir plus d’informations à cet égard ou pour devenir marraine d’allaitement, les mères allaitantes peuvent composer le 418 968-2436 ou info.alasource@cgocable.ca.