Alain Thibault veut miser sur le « contact humain »

Alain Thibault veut miser sur le « contact humain »

Alain Thibault

Crédit photo : Archives - Le Nord-Côtier

Avant de s’attaquer aux nombreux dossiers de la municipalité, le nouveau maire de Port-Cartier souhaite d’abord établir de «belles relations» avec les personnes gravitant autour de l’Hôtel de Ville, ainsi qu’avec le nouveau conseil municipal assermenté lundi soir. 

En poste depuis quelques jours à peine, Alain Thibault s’affaire bien sûr à se mettre à jour dans les dossiers qu’il considère prioritaires pour Port-Cartier, mais il souhaite avant tout établir de bons «contacts humains» avec le personnel de la municipalité et la nouvelle équipe du conseil ayant été élue par la population.

«Je veux établir une belle relation avec les personnes qui travaillent à l’hôtel de ville. Je suis aussi en train de rencontrer les conseillers et conseillères qui forment le nouveau conseil municipal», a-t-il dit d’emblée.

Alain Thibault souhaite collaborer avec la nouvelle équipe en place, mais se dit bien conscient de ne pas faire l’unanimité.

«C’est sûr que je ne ferai pas l’unanimité, je n’étais pas le choix de ceux qui se sont affichés comme équipe. Par contre, aujourd’hui c’est moi qui suis maire et je suis là pour les quatre prochaines années. Ils vont devoir composer avec ça, je vais respecter tout le monde et je demande le respect moi aussi», a-t-il affirmé.

Le nouveau maire estime que dans ce contexte, c’est le service aux  citoyens qui doit primer.

«Qu’on laisse faire la notion d’équipe d’avant les élections et qu’on forme une belle équipe de travail pour faire avancer les dossiers de la ville de Port-Cartier, tout simplement», a dit M. Thibault.

Par ailleurs, il dit sentir un appui de la part de la population.

«Les citoyens sont contents, ils me félicitent partout où je vais. Mais c’est moi qui les remercie de m’avoir témoigné cette confiance-là le jour du scrutin. Ton élection, tu la dois aux citoyens qui t’ont fait confiance», a-t-il souligné.

Nombreux dossiers sur la table

Le quai municipal, le dossier des taxes foncières d’ArcelorMittal et l’érosion des berges figurent parmi les priorités d’Alain Thibault en début de mandat. Il compte également prendre en main le dossier de l’accès à l’eau potable à Pentecôte, pour lequel il militait déjà à titre de conseiller.

«C’est un dossier qui va débouler dans les prochains mois. On peut espérer une seconde vague du programme fédéral-provincial de subvention dans lequel nous n’avions pas embarqué en 2016. Ça représente environ 83% de subvention dont on pourrait profiter. Il faudra être prêts quand l’occasion va se présenter», a-t-il dit.