2 Frères : le succès est toujours au rendez-vous

2 Frères : le succès est toujours au rendez-vous

Le public continue d’avoir un fort engouement pour les 2 Frères.

Crédit photo : Kim Gaudreault

Le duo des 2 Frères a récemment effectué une tournée de promotion qui l’a amenée à faire une courte escale sur la Côte-Nord, région à laquelle Érik et Sonny Caouette sont visiblement très attachés.    

En effet, le duo conserve de nombreux souvenirs de ces multiples escales sur la Côte-Nord à titre de chansonnier. «Quand on a commencé à venir ici, on jouait surtout  au Chaudron (défunt resto-bar à Sept-Îles). Notre directeur de tournée est un gars de Sept-Îles, Éric Bouchard. Il habitait alors au-dessus du Chaudron. On a passé de nombreuses soirées sur sa terrasse», a confié Sonny Caouette.

Un mode de vie auquel ils doivent renoncer en raison du succès obtenu. «Ça m’attriste de ne plus pouvoir vivre ce genre de choses. En tournée, il y a plus de rigueur. L’horaire est plus serré, explique Sonny. On doit se maintenir en forme. Il y a peu de place à l’excès. C’est le seul aspect des bars qui me manquent. On passe très peu de temps au même endroit.»

Un album attendu

La sortie d’un deuxième album s’accompagne pour le duo d’une pression supplémentaire, en raison du succès obtenu par le premier «Nous autres». «Nous voulions livrer le meilleur album possible. Je considère qu’on a réussi. Au départ, nous n’avions aucune chanson qui traînait dans les tiroirs. Il est plus rock. Steve Marin connaît maintenant mieux l’étendue de notre potentiel. C’est un style qu’on défendait très souvent dans les bars et qui nous colle bien à la peau», a soutenu Sonny Caouette.

Le contenu musical n’en demeure pas moins tout aussi accessible. «On veut que ça demeure accessible et joyeux. On en fait notre principale préoccupation, enchaîne Erik Caouette. Toutes nos chansons se terminent bien. Oui, cette touche rock rappelle notre vécu dans les bars. Ça nous donne plus de matériels originaux à défendre sur scène. Comme on est connu, la vente d’album a aussi décollé plus rapidement. On est conscient que ça va s’estomper.»

Même s’ils n’ont pas écrit la plupart des chansons, les 2 Frères veulent s’assurer de réussir à toucher les gens droit au cœur. «Les gens peuvent s’y reconnaître. Ceux qui écrivent pour nous sont conscients de ce qu’on fait et d’où on veut aller. Ça rend les chansons du 2e album plus personnelles et plus matures», a ajouté Sonny.

Un public fidèle

Le succès semble à nouveau au rendez-vous si l’on se fie à l’impressionnant calendrier de spectacles du groupe pour les prochains mois. «On part 20 jours en mars. C’est complètement fou. Dans notre cas, la tournée était déjà bien enclenchée avant même qu’on lance ce deuxième album. Ça me rassure d’avoir tout cela devant moi. Je vais pouvoir faire face à mes obligations. On ne sait jamais quand ça va arrêter. On est heureux d’avoir un calendrier aussi bien rempli», a affirmé Érik.

Les 2 Frères sont visiblement heureux de pouvoir exercer leur métier à temps plein. «C’est particulier. Il n’est pas normal de se faire applaudir autant. Ça devient une drogue. Quand on passe quelques jours sans spectacle, on a hâte de reprendre la route. Heureusement, on s’entend très bien, a souligné Érik. Ça n’a pas toujours été facile. On a chacun nos forces et nos faiblesses. On est très complémentaire.»

Au cours de l’hiver, le duo les 2 Frères effectuera à nouveau une escale sur la Côte-Nord pour s’y produire le 8 mars, au Café-théâtre Graffiti de Port-Cartier, le 9 mars à la Salle Jean-Marc-Dion et le 10 mars au Centre des arts de Baie-Comeau. Pour obtenir plus de détails sur la mise en vente des billets et leur coût, il suffit de se rendre sur le site Internet de chacun des diffuseurs.