Les 2 Frères «au sommet» avec leur deuxième tournée

Les 2 Frères «au sommet» avec leur deuxième tournée

Les 2 Frères.

Crédit photo : courtoisie

Érik et Sonny Caouette reviennent dans la région qui a vu décoller leur carrière. Ils seront au Café-Théâtre Graffiti et à la Salle Jean-Marc Dion les 8 et 9 mars pour présenter leur deuxième spectacle.

Fort de leur expérience d’une première tournée bien remplie et d’un premier album certifié platine, les 2 Frères reviennent dans la région avec laquelle ils ont une connexion bien particulière.

«Avant de sortir notre premier album, on était chansonniers dans les bars. La première fois qu’on a joué en dehors de notre patelin, c’était sur la Côte-Nord, à Havre-Saint-Pierre. À l’époque, on a joué aussi beaucoup au Chaudron, à Sept-Îles. On venait dans votre région une quinzaine de fois par année», indique Érik Caouette.

Beaucoup de gens sont d’ailleurs persuadés que les deux artistes sont des Septiliens.

«On comprend, il faut dire qu’on a adopté la région tout de suite en arrivant et que les gens de la place en ont fait de même. L’ambiance de la ville me fait beaucoup penser à notre région natale, beaucoup de choses me rappellent mon village, même au niveau de l’accent. Le fait d’être éloigné un peu de tout, ça crée une mentalité bien particulière et qui nous rejoint beaucoup.»

Maintenant installés en Estrie, Sonny et Érik Caouette ont grandi à Chapais, près de Chibougamau dans le Nord-du-Québec.

Une deuxième tournée

Selon Éric, tout a changé par rapport à leur première tournée. À l’époque, c’était une première pour toute l’équipe, qui a énormément appris. «C’était tous nos amis et on voulait vivre ça avec eux, mais personne n’avait d’expérience. On s’est fait les dents, on a appris beaucoup. Ça nous permet aujourd’hui de partir avec notre deuxième tournée sur des bases plus solides, avec un show qui nous ressemble encore plus», explique-t-il.

La tournée, qui a commencé le 1er février, se poursuivra jusqu’en 2019.

«On va être pas mal occupés», lance Érik Caouette.

Les fans qui les suivent depuis le début disent apprécier l’évolution du groupe, rapporte-t-il.

«Les réactions sont super bonnes. Le risque, avec un deuxième album, c’est qu’on recommence tout à zéro. C’est comme un tableau pour un peintre, il peut en faire un premier magnifique, mais tout est à refaire pour le prochain. Donc, on n’était pas certains de la réaction du public habitué d’écouter les mêmes 12 chansons.»

Party de famille

Depuis le début de l’aventure, ce sont les valeurs familiales qui mènent le bateau des 2 Frères.

«C’est comme ça depuis le premier jour et on continue dans cette lignée. Autant l’album que le spectacle sont axés là-dessus. On a voulu recréer l’ambiance d’un party de famille avec notre tournée. On raconte des anecdotes, on vit des moments avec le public, on discute.»

Érik constate que c’est quelque chose que lui et son frère ne faisaient pas vraiment dans le premier spectacle.

«Là, on prend vraiment le temps de parler avec des gens en particulier dans la salle, on blague avec eux. Il y a une interaction avec le public qui n’était pas là pendant notre première tournée.»

Toujours le même objectif

En 2012, les 2 Frères ont rencontré Mario Pelchat, qui a produit leurs deux albums.

«À l’époque, on était encore dans les bars. On a monté une équipe, écrit et reçu des chansons pour finalement sortir le premier album en 2015.»

Trois ans plus tard, l’objectif des 2 Frères demeure le même.

«Dans le monde où l’on vit, mais surtout dans l’industrie où on est, en plein changement, on ne sait pas où l’on va être dans six mois. On est conscient qu’être ‘’au sommet’’, sans faire de jeux de mots, ça ne peut pas durer éternellement. On se bâtit donc une base de fans sur laquelle on va pouvoir surfer encore plusieurs années. On veut gagner notre vie avec les 2 Frères, alors dans 10 ans, je nous vois encore sur scène à chanter, ça c’est certain.»